Cap d'Agde et son camps Naturiste

Un village naturiste autonome

Un village naturiste autonome

Entièrement autonome, le village naturiste offre une large diversité de prestations et d'installations : port de plaisance, restaurants, boutiques et centres commerciaux, banques, services médicaux...

Un accès réglementé : a votre arrivée, le Bureau d'accueil du Service des Entrées vous accueille pour les formalités d'accès.

Une carte délivrée pour la durée de votre séjour vous permettra l'accès au village.

Un "dernier bain de l'année" tous les 31 décembre. Parmi les traditionnels bains de fin d'année qui ont lieu sur les plages françaises, celui du Cap d'Agde se distingue par son originalité : c'est le seul à se dérouler sur une plage naturiste.

Le naturisme, simplement naturel !


Par définition, « c’est un mode de vie impliquant une pratique collective du nudisme et basé sur l’idée du retour à l’état naturel ». Concrètement, le naturisme est une éthique, une philosophie de vie, un ensemble de valeurs acceptées dans un espace commun avec des règles afin de donner une légitimité à ce courant et d’éviter toute critique possible de voyeurisme ou d’exhibitionnisme. Ainsi le naturisme a pour objectif le bien être du corps nu au contact des éléments naturels qui nous entourent tels que l’air, le soleil et l’eau. En redécouvrant ces sensations, le naturisme a des vertus salutaires pour l’équilibre physique et moral, c’est un déstressant naturel. Les valeurs du naturisme prônent la tolérance, le respect de soi et des autres. Pratiquer la nudité en commun permet de gommer les barrières sociales favorisant les échanges égalitaires. Il n’y a pas de place au paraître, chacun étant reconnu pour ce qu’il est.

 

Histoire d’une famille

Nous sommes au début des années 50, l’histoire commence avec deux jeunes frères, René et Paul Oltra qui travaillaient la vigne de leurs parents en bordure de mer.

Une fois leur dure journée de labeur accomplie, ils allaient se baigner en tenue d’Adam. Mais ils n’étaient pas les seuls, de plus en plus de baigneurs, notamment des Allemands, allaient nager nus sur leur terre.

A cette époque la culture du raisin ne portait pas ses fruits à cause de la crise viticole. Et c’est à force de voir les gens se baigner nus que les deux frères eurent l’idée de créer un camping naturiste.

C’est en 1954, que René et Paul obtiennent une autorisation teintée de scepticisme, comme tout projet avant-gardiste. Il faut rappeler qu’à cette époque le Cap d’Agde n’existait pas.